Une journée de ski de rando pa-ra-di-sia-que dans le Chablais

29 févr. 2020
Partager sur :

Encore une journée qu’on avait pas envie de manquer !

Le rendez-vous est donné avec Rémi et ses clientes au petit hameau de Bonnavaz. Le programme du jour est assez libre, il y a de quoi faire dans ce coin sauvage ! Pas de prise de tête, on pourra s’adapter facilement à la forme de chacun, à la recherche des plus beaux spots.

La journée commence tranquillement par du faux plat sur la route qui mène au Foron (fermée en hiver), parfait pour s’échauffer en douceur. On retrouve le soleil, au Foron du milieu, il ne nous quittera pas de la journée et va fortement contribuer à notre bronzage digne d’une saison de moniteur de ski… en un seul jour !

Après une petite pause pour s’hydrater et quelques UV en plus, nous voilà au premier col de la journée, le col du Foron. Le vent se lève, on met les Gore Tex pour certains, les couteaux pour d’autres afin de rejoindre par une traversée glacée par endroits, le col de Chalune à 1896m.

Une petite pause s’impose devant ce panorama magnifique, pile en face du Mont-Blanc. Y’a plus qu’à décider de la suite des évènements…

“On monte à la pointe de Chalune ? Ou bien on redescend versant sud pour aller se faire une petite boucle plus tranquille…?" Le choix est vite fait, tout le monde est en forme, c’est parti ! 

Après quelques virages sous un soleil d’enfer, on repeaute au niveau du Chalet Blanc et on se lance dans le grand couloir qui monte au col de Vésinaz. On manquera pas de se faire doubler deux fois à la montée, par un “collant pipette” (ndlr : skieur-alpiniste qui prépare la “Pierra Menta”), que Rémi a tenté de poursuivre, en vain. 

On poursuit par une traversée et la dernière vraie montée de la journée, où on continue à réviser les conversions ! Nous voilà enfin petit col tout proche de la Pointe de Chavasse où nous retrouvons le vent… et nos sandwichs ! Chacun retire ses peaux, quelques photos souvenirs et le groupe se lance dans la combe nord. Les conditions sont au top, il reste bel et bien des petits spots avec de la neige fraîche ! La descente est courte mais agréable, une neige facile à skier le tout dans une ambiance sauvage. Et comme toutes les bonnes choses ont une fin (c’était surtout une faim de neige), on remonte rapidement au col de Vésinaz par le versant nord.

Une image de carte postale nous attend avec le majestueux toit de l’Europe en guise de toile de fond. Rémi met le cap sur le Chalet Blanc en visant un petit couloir étroit très sympathique. Parfait pour peaufiner sa technique de virages serrés !

Enfin le dernier des 4 repeautages de la journée, pour rejoindre le col de la Bolire sous un soleil d’enfer. “Rémi, elle est où la piscine ?” 

Plus qu’à se laisser glisser jusqu’à Bonnavaz pour retrouver les voitures… et abandonner le soleil !

Une journée démente dans le soleil et la bonne humeur, à consommer sans modération.

A votre tour !

Par Paul, avec Rémi, sortie du 15 février 2020